jeudi, avril 26, 2007

Le mariage


(photo de maria_noland)






Le mariage

Georges Brassens chantait : « la non demande en mariage » et bien voici le mariage !
Vous ne pouvez quand même pas choisir à la place de vos amis, mais vous pouvez peut-être les conseiller sur les suites et les conséquences de leur acte !
Et oui réfléchissez bien car le mariage, c’est un paquet ficelé : tu épouses aussi la famille.
Et….donc tu devras supporter la belle mère.
Si vraiment elle te « gonfle »une solution consisterait comme le dit Monsieur Nicolas Sarkosy à « karcheriser » mais non je rigole, offre lui plutôt un bouquet de Vératre blanc !!!
Ah oui j’oubliais, vous savez quel est le nom commun de cette fleur ? Le « tue belle mère »
Sans commentaire…


Le mariage Paroles musiques Yannick Foll
capo 1 Tous droits réservés

Refrain

Lam............................. Sol.....Lam
Le mariage, ce n’est pas la mère à boire
Lam............................. Sol....Lam
C’est la belle mère, c’est la belle mère
Rem.......................................Lam
Le mariage, ce n’est pas la mère à boire
Lam...............................Mi...Lam
C’est la belle mère qu’il faudra avaler

Aujourd’hui c’est la fête puisque tu te maries
Je t’en félicite mais je te dis ceci
Celle que t’appelle mon chou n’est pas née dans une rose
Ce n’est pas dans un jardin que ta belle s’est éclose

Au refrain

Je ne voudrais pas, jouer au rabat joie
A celui qui sait tout à celui qui se croit
Mais en tant que témoin, comme je suis ton ami
Voici quelques conseils pour t’aider dans la vie

Au refrain

Ta modeste maison et celle de ta belle-mère
Devront se situer à des années lumières
Car tu risques souvent de la voir rappliquer
Pendant un gros câlin vautré sur le canapé

Au refrain

Ne parle pas des plats que tu détestes manger
Ne lui avoue jamais que tu n’aimes pas le poulet
Car tu risques à chaque fois que tu iras dîner
De le subir sauce crème, rôti ou bien braisé.

Au refrain

Mère et fille qui étaient, en conflit permanent
Deviendront des copines comme par enchantement
Et quand au téléphone ensemble elles ricaneront
Tu croiras être l’objet de leur conversation

Au refrain

Il parait que sur terre on porte tous sa croix
Bien malin Jésus Christ n’a pas connu cela
Ta belle mère sera pour toi la fille de Lucifer
Tu connaîtras sur terre un avant goût de l’enfer

Au refrain

Et quand le dimanche, par amour pour ta belle
Tu iras tout sourire, dîner chez ses parents
Offre donc à la place d’une brassée d’immortelles
Un beau et gros bouquet de vératre blanc

Au refrain

Novembre 2005

2 commentaires:

Ellijah a dit…

J'accroche bien à cette chanson, j'aime bien le rythme et surtout le texte !!!
Comme disait Brassens, et surtout du texte d'Aragon, il n'y a pas d'maour heureux..

claire gendre a dit…

Pour être heureux ...vivons cachés ... surtout des belle-mères pas souvent si "belles" !