samedi, juin 12, 2010

Alzheimer




Maladie d'Alzheimer :

Il s'agit d'une série de symptômes qui comprend :


  • des pertes de mémoire, de jugement et de raisonnement,
  • des difficultés à fonctionner au jour le jour
  • des changements d'humeur et des troubles du comportement.
La maladie d'Alzheimer détruit progressivement des cellules nerveuses vitales du cerveau. Les médecins la décrivent "progressive, dégénérative et irréversible". En d'autres mots: les dommages causés par la maladie augmentent avec le temps, les cellules nerveuses du cerveau se détériorent. Les dommages causés aux cellules du cerveau ne peuvent être réparés. Il est très important que les familles, vivant avec des malades, acceptent de se faire aider. Le parcours est long et il est illusoire de penser que l'on peut arriver à " se débrouiller " seul, malgré tout l'Amour que l'on peut porter à son malade.

source: alzheimer-paris

Cette chanson est pour ces malades et leurs familles.

Yannick Foll






























Alzheimer


Paroles musique Yannick Foll
Tous droits réservés


Lam__________Mi________________Lam
Elle a mis la Mamie, les poussières à la porte
_________________Fa__________________Mi
Encaustiqué ses meubles, puis aéré les chambres
______________Sol______________________Mi
Puis elle s’est allongée, comme je suis vite amorphe
Mi____________________________________Lam
Comme le soleil est haut pour un mois de décembre


Puis elle a mis Mamie, de jolis bigoudis
S’est faite une mise en plis, coiffé ses mèches blanches,
Il faut que je sois belle, parfumée comme un dimanche
Comme les oiseaux gazouillent pour un mois de décembre.


Elle a sorti Mamie le sapin synthétique
Les boules, les guirlandes, la lumière clignotante
Pesté après jésus caché sous les plastiques
Comme le soleil est chaud pour un mois de décembre




Puis elle a dit Mamie tant pis si l’on me gronde
A fixé au plafond de grosses boules rondes
A pensé à son fils et ses réprimandes
Comme la lumière est forte pour un mois de décembre






Puis elle a mis Mamie sa belle nappe rouge
La vaisselle du dimanche les couverts en argent
A fait son plan de table en faisant attention
Elle a même souri aux débats passionnants




Puis elle s’est dit Mamie « je vais me reposer »
Regarder à la fenêtre, mes enfants arriver
Alors elle s’est assise, lasse, et les bras croisés
C’est drôle, la nature est en avance cette année


Elle est sortie Mamie, au jardin a cueilli
Un bouquet de muguet, humé l’odeur musquée
Il sera sur la table, d’un très très bel effet
Faut voir cette année, comme les fleurs sont parfumées


Pour la Mamie, c’était, Noël son réveillon
Alors que mai était doux, sentait déjà très bon
Que Décembre était loin, déjà très loin derrière
Alzheimer au printemps, Alzheimer en hiver


Janvier 2008

1 commentaire:

claire gendre a dit…

Miroir,mon "beau" miroir ... Papa est "parti" en 2008 avec comme compagne cette maladie mais en 2014, il a rejoint sa bien aimée, celle qui avait illuminé ses jours depuis 1957.